Abstrait, art, Art Abstrait, Art Figuratif, Peinture, sculpture

Histoire des Totems en sculpture…

Mes Totems sont des sculptures dont certains traits se retrouvent dans mes Meubles.

Pour eux, l’inspiration me guide dans le choix de la branche ou du tronc, dans lequel un visage sera sculpté. Son expression a été mémorisée lors de multiples rencontres.

Beaucoup sont nés de mes influences puisées aux Etats-Unis où j’ai vécu de 1967 à 1991.

Dotés d’une tête sculptée, les totems sont entièrement peints puis recouverts d’une épaisse couche de résine qui englobe leurs traits, leurs silhouettes longilignes, leurs écorces.

 

Totem Alter Ego est en peuplier et entièrement fabriqué par Chris Le Guen
« Totem Alter Ego » – Peuplier – Peinture Acrylique et Résine – 220 cm de hauteur – Série Totem – Chris Le Guen – Saint-Perreux – Morbihan (vendu)

 

A mon retour en France, quand j’ai atterri dans le Lot, le bois était gratuit et en grande profusion. J’ai sculpté, peint et résiné des totems. Des monstres de sculptures dans toutes sortes de bois, du noyer, du tilleul, du pin, de l’ormeau, tout ce qui me tombait sous la main. Je peignais sur du bois, des draps en lin, que les voisins me donnaient, ce qui me permettait de travailler sur des grands formats.

 

Chris Le Guen a créé Cercle à partir de peuplier
« Cercle  » – Peuplier – Peinture Acrylique – Cercle Métal – Série Totem – Chris Le Guen – Saint-Perreux – Morbihan (vendu)

 

J’ai visité de nombreuses scieries quand j’étais dans le Lot, pour y trouver la matière première de mes sculptures. Je grimpais sur d’énormes tas de déchets de sciage (insouciante), et fouillait des enchevêtrements de croûtes tranchées dans des grumes de peuplier.

Je démontais patiemment ces amoncellements, promis au feu, qui recelaient pourtant, des richesses insoupçonnées. Un par un, j’examinais les longs morceaux de bois (j’en recalais pas mal), jusqu’à ce que je vois une forme intéressante. Et celle-là, son destin la transformerait, la transfigurerait.

Quand j’avais réuni plusieurs prétendants, je les chargeais dans ma petite voiture, et je repartais en cahotant, les futurs totems dépassant du coffre. C’était encore l’époque où on roulait sans ceinture les cheveux dans le vent!

De retour dans mon atelier, j’affinais les formes que j’avais découvertes. Je les dessinais puis les dégageais dans un déluge de copeaux. Je sculptais les têtes qui offraient souvent plusieurs aspects de leur personnalité: les alter egos. Et c’est ainsi que les totems commençaient à prendre vie…

Je n’en restais pas là.

Le dessin, puis la couleur, donnaient leurs ossatures, leurs organes vitaux, sans oublier les méandres de leurs circuits neurologiques. Quand ils étaient entièrement peints, ils pouvaient accéder à la fonction verticale. Je les fichais dans un lourd socle en bois massif pour assurer leurs stabilités.

Une fois cette opération effectuée, les totems étaient prêts à recevoir leur enveloppe extérieure. Leurs traits et leurs silhouettes longilignes étaient englobés dans une épaisse couche de résine. Puis les feuilles et les rameaux de lierre les entouraient.

Depuis, ils sont là. Habités d’une nouvelle vie. Ils sont dressés. Silencieux. Témoins de notre quotidien. Ils se tiennent à nos côtés, irradiant leur force, comme ils l’ont toujours fait depuis les temps primitifs.

Chaque jour, nous allons les voir. Car ils nous aident, et ils nous aiment. L’expression de la nature intemporelle…

 

A très bientôt!

 

 

Retrouvez toutes mes créations en vente ou en reproduction sur:

Artmajeur 

 

2 réflexions au sujet de “Histoire des Totems en sculpture…”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.